Accueil LUMINEUSES 1 & 2 Lumineuses, 2 scores différents mais 2 victoires dans la dispo au collectif
Lumineuses, 2 scores différents mais 2 victoires dans la dispo au collectif Imprimer Envoyer
Écrit par Marco   
Mardi, 02 Avril 2019 22:39

Equipe à Prahecq : Marie-P, Pepito, Clara, Pap, Shaki, Manue, Alix, Ali, Aurel, Mamat

Equipe au Château : Gaelle, Marie, Elise, Cacane, Jean-Louis, Pauline, Jess + table Pap & Mat + Lolo en police de salle

2 équipes même combat, même valeur d’effort et de résistance.

Prahecq (79), reste sur une dynamique très positive et vient de passer 10 buts à Carbon-Blanc. L’entame de match est à notre avantage en termes de possession de balle. 3 à 2 à la 7ème minute.

Pons, invaincue en championnat se déplace sur Oléron à 12 joueuses. Nous sommes juste le nombre. 7 samouraïs, 7 doigts de la main, … ? En tout cas, stress et envie de bien faire sont là. Dès l’échauffement, on sent que les filles ont envie de bien faire et ne sont pas intimidées. Les Pontoises jouent dans notre dos et s’envolent au score rapidement. 1 à 8 à la 12ème.

 

Du côté des Deux-Sèvres, on a un passage à vide. Malgré les infos données, l’adversaire joue sur son point fort et nous impose son rythme. On est à moins 2 au tableau d’affichage. Manque de distance dans les replis, débordée aussi à droite. En attaque, Pap trouve la lucarne. C’est un premier tournant. On reprend pied. Sur supériorité numérique, Manue conclue. Cela nous remet dans le droit chemin. Mamat et Pépito sont efficaces. On atteint la pause avec un avantage de 12 à 11.

Retour au Château, la défense se réorganise, Elise couvre notre côté droit, Jean-Louis prend le centre. Cela stabilise le groupe, on reste toute ensemble en bloc et cela permet d’endiguer les offensives adverses. C’est un travail couteux en attention. Gaelle est efficace dans ses parades, Cacane opportuniste dans ses shoots. 6 à 4 pour nous entre la 20ème et la 30ème. Moins 4 à la pause.

Come back dans le 79, on tient le choc, les locales tentent mais Marie veille. A la 41ème, suite à quelques échecs offensifs, égalité 16 à 16. Un pénalty transformé par Aurel, puis une action décisive de Pépito plus tard, on reprend le score en main. On préserve toujours cette avance minime pendant dix minutes. Ali bonifie en attaque 2 ballons qui lui sont transmis. Mamat gagne ses duels offensifs, on creuse l’écart. Défensivement on est calé, Alix bloque le jeu de transition de leur n°9, et on encaisse seulement trois buts en dix minutes. L’adversaire multiplie les fautes et comme elles sont sanctionnées, on récolte des jets de 7m. Efficace, on s’impose sur le score final de 25 à 21. « Belle perf. On a été malmené, cela a été rude dans leur défense. Mais on a rien lâché, et on a continué à travailler. Ces 3 points sont une belle récompense.»

Pendant ce temps là, notre équipe tient le choc au gymnase David Douillet. Les contacts sont rugueux, avec ou sans ballons. On subit, on résiste avec beaucoup de volonté mais on paye petit à petit les efforts fournis sans possibilité de rotation. Malgré les buts de Jess, Cacane, on manque de lucidité dans les derniers gestes. Défense à 120%, courses de Marie, Jean-Louis en libéro, Pauline dans les espaces en pivot, Elise en meneuse de jeu, on trouve tout de même des solutions pour scorer 10 fois. Pons s’impose 25 à 18. C’est notre première défaite cette saison à domicile. « On a pas baissé les bras. Si on garde cette même énergie collective, en récupérant du potentiel offensif avec Ali et Lelou, on devrait pouvoir espérer prendre plus de point sur cette fin de saison. On n’est pas épargné par les blessures. On fait le dos rond. »